Les prophéties de Jean II de Vézelay.

jeudi 25 septembre 2008.
 

Suite a une lecture très passionnante des prophéties de Jean de Jérusalem, j’ai voulu en savoir plus, en voici donc le résultat de mes recherches...

Avant de commencer il est tout de même important de notifier que le Protocole Secret est divisé en trois parties.

1-Jean de Vézelay : Alias Jean de Mareuil est désigné comme l’un des fondateurs de l’ordre du Temple. Hors il s’avère que c’est faux puisque l’ordre du Temple fut entériné lors du concile de Troyes le 13.01.1129 issu des Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon [1] et dont les fondateurs étaient :

Hugues de Payns, André de Monbard, Godefroy de Saint-Omer, Archambaud de Saint-Amand, Payen de Montdidier, Geoffroy Bissol, Gondemare, Roral et Godefroy.

Ensuite il est dit que la prophétie a été écrite en 1099, hors à cette date là, l’ordre du Temple n’existait pas encore et c’est seulement après la prise de Jérusalem [2] qu’ Hugues de Payns et Godefroy de Saint-Omer assurèrent la garde du défilé d’Athit sous la désignation des Pauvres Chevaliers du Christ afin de protéger les pèlerins. Et ça ne peux être l’ordre des Hospitaliers... [3], alors de quel ordre fait-il allusion ?

2-Le manuscrit est censé avoir été découvert ou retrouvé par un certain professeur Galvieski dans le monastère orthodoxe russe de La Laure de la Trinité Saint-Serge à Zargorsk. [4]

Le premier problème que je rencontre est que je ne trouve aucune trace de ce professeur. Aucune trace de son agrégation ou de sa chaire... D’ailleurs nous n’avons aucune idée de l’emplacement de ce manuscrit... Ni dans quelle langue la prophétie a été rédigée... C’est dire le vague qui l’entoure...

3-J’ai en l’occurrence constaté énormément d’anomalies dans la prophétie, des erreurs d’anachronisme dans les dates ou dans les définitions... Mais aussi une activation de nos peurs

Certains affirment que l’utilisation des termes historiques ou de la mythologie grec ne peuvent ou ne devraient pas figurer dans la prophétie... Pour ma part je pense que c’est faux, puisque les templiers ont eu accès à la connaissance... De plus plusieurs monastères possédaient des textes grecs et hébraïque et apprenaient ces langues dès le septième siècle....

Pure spéculation, certes, mais alors pourquoi cet acharnement pour arrêter [5], comparaitre et dissoudre l’Ordre ? Pour ses richesses, la dette que devait le roi de France, Philippe IV le Bel [6] à l’Ordre des Templiers ?

Et d’autres encore...

Il croira à nouveau à l’esprit et les barbares auront acquis droit de cité.

Un croyant ne croit pas à l’esprit mais en Dieu. Et pourquoi ne pas écrire l’Esprit Saint ou Saint-Esprit [7] ?

Les Chrétiens venus de loin en pèlerins, là où étaient leur Droit et leur Foi, n’oseront s’approcher du Tombeau et des Reliques qu’escortés par des Chevaliers Juifs qui auront ici, comme si le Christ n’avait jamais souffert sur la Croix, leur Royaume et leur Temple.

Fait-il allusion à l’État d’Israël ?

Les Infidèles seront une foule innombrable qui se répandra partout et leur foi résonnera comme le tambour d’un bout à l’autre de la Terre.

Certainement l’expansion de l’Islam dans le monde.

Et la vie deviendra une apocalypse de chaque jour...

Hors le terme apocalypse à cette époque [8] veut dire Révélation. Il a ouvert la voie à de très nombreuses interprétations... Selon les courants, les époques et les sensibilités. Mais la plus crédible est assurément Jésus-Christ [9]à son retour sur terre et les événements l’entourant... Donc en claire rien d’effrayant et encore moins apocalyptique...

Bref, pour ma part il y a beaucoup d’incohérences, de plus les tournures propres à l’ancien français du onzième siècle ne sont pas présentes, à moins que ce manuscrit s’il existe est été traduit d’une traduction...

[1] Lat : Pauperes commilitones Christi Templique Solomonici

[2] 15.07.1099.

[3] L’Ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem fut reconnu par le Pape Pascal II le 15.02.1113.

[4] Aujourd’hui appelée Serguiev Possad.

[5] Le vendredi 13.10.1307.

[6] Philippe IV de France, dit Philippe le Bel, roi de France de 1285 à 1314.

[7] Hébreu : Rouâch, Grec : πνεῦμα, Lat : Pneũma. Ce qui signifie concrètement le souffle, ce qui est insufflé dans les poumons.

[8] Lat : Apokalypsis Grec : Aποκάλυψις.

[9] Millenium : Terme employé pour désigner le règne de mille ans de Jésus-Christ sur Terre.Chapitre 20, Apocalypse de Jean.

Répondre à cet article