Fermeture de toutes les frontières en Guinée.

samedi 27 novembre 2010.

Le Premier ministre de la transition en Guinée, Jean-Marie Doré, a déclaré que les frontières terrestres, maritimes et fluviales seraient fermées jusqu’à nouvel ordre, à quelques jours de la publication des résultats définitifs de la présidentielle.

L’état d’urgence avait été instauré le 17.11.2010 suite à des violences post-électorales brutalement réprimées, qui avaient fait au moins 7 morts en trois jours.


Répondre à cette brève

Forum