Déroute socialiste en Catalogne.

dimanche 28 novembre 2010.

La Catalogne a chassé du pouvoir les socialistes lors des élections régionales, une vote qui sanctionne lourdement le gouvernement Zapatero pour sa politique d’austérité très impopulaire menée contre la crise.

Cette région du nord-est de l’Espagne, traditionnelle locomotive économique du pays dirigée depuis 2003 par une coalition de gauche, a donné une large victoire aux nationalistes, selon un sondage effectué à la sortie des bureaux de vote par la chaîne catalane TV3.

La puissante coalition nationaliste Convergencia i Unio (CiU) obtient entre 63 et 66 sièges sur les 135 du Parlement régional, contre 24 à 27 sièges au Parti socialiste catalan, émanation du PSOE du chef du gouvernement espagnol Jose Luis Rodriguez Zapatero.

Cette victoire signe la fin de 7 années de gestion de la gauche et le retour en force de la CiU, battue en 2003 après 23 ans de pouvoir, au moment où la Catalogne et son économie en recul accusent les conséquences de la crise.


Répondre à cette brève

Forum