Documents islamiques, dont des Corans brûlés par des membres de l’OTAN.

mardi 21 février 2012.

Des Afghans manifestaient devant la plus grande base militaire américaine d’Afghanistan près de Kaboul accusant les troupes de l’OTAN d’avoir brûlé des exemplaires du Coran.

Le commandant en chef de la force internationale de l’OTAN (ISAF), le général américain John Allen, a présenté ses excuses au noble peuple d’Afghanistan après des informations indiquant que des soldats de la base de Bagram se sont débarrassés de manière inconvenante d’un nombre important de documents islamiques, dont des Corans.

Il a ordonné une enquête.

Les profanations du livre saint de l’islam par des soldats étrangers, qui surviennent périodiquement en Afghanistan, déclenchent systématiquement des manifestations violentes...


Répondre à cette brève

Forum