Shell : 150000 barils de pétrole volés chaque jour.

mardi 21 février 2012.

Les compagnies pétrolières opérant au Nigeria doivent faire face à une vague croissante de vols de brut, estimés à 150000 barils par jour.

Ian Craig, vice-président de Shell exploration et production Afrique, a déclaré que les attaques contre les installations pétrolières dans la région méridionale du Delta du Niger avaient diminué mais que les vols de pétrole ont augmenté.

Le pétrole volé alimente un marché noir lucratif chez le principal exportateur africain de pétrole et ses voisins.

Les attaques contre les installations pétrolières par des activistes revendiquant de se battre pour un partage de la manne pétrolière au profit des habitants avaient, au plus fort de la crise, fait perdre un million de barils par jour à la production nigériane.

En 2009, une amnistie des attaquants, impulsée par le gouvernement, avait mis un terme à la violence et entraîné un rebond du rendement pétrolier, qui avait grimpé à des niveaux jamais atteints depuis des années.

D’après l’Agence internationale de l’énergie, la production a augmenté pour s’établir à 2.18 millions de barils par jour en janvier.

La production de pétrole et de gaz représente les deux tiers des recettes du pays et plus de 90% de ses exportations.


Répondre à cette brève

Forum