Le grand rabbin de France gêné par les propos de François Fillon.

mardi 6 mars 2012.

Le grand rabbin de France, Gilles Bernheim, estime que le débat sur la viande halal et casher « n’a pas lieu d’être », et se disant très gêné par les déclarations de François Fillon qui a suggéré de revenir sur les « traditions ancestrales » d’abattage rituel des animaux, le grand rabbin juge que ce débat n’a pas lieu d’être...

Le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), Richard Prasquier, a affirmé avoir trouvé la déclaration de François Fillon stupéfiante, même à titre personnel.

L’Union des étudiants juifs de France (UEJF) s’est également dite outrée et choquée par les considérations dénigrantes que le premier ministre porte sur les traditions religieuses relatives à l’alimentation.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) ne comprend pas et n’accepte pas que l’islam et les musulmans servent de boucs émissaires dans cette campagne.

François Fillon affirmait le 05.03.2012 et à titre personnel, que les religions devraient réfléchir au maintien de traditions qui n’ont plus grand-chose à voir et les qualifiants d’ancestrales, qui ne correspondent plus à grand-chose alors qu’elles correspondaient dans le passé à des problèmes d’hygiène.

Le premier ministre a suscité la colère d’associations juives et musulmane, ainsi qu’un malaise au sein de l’UMP.

Les réactions indignées des religieux est belle et bien scandaleuse et veulent simplement dire que les religieux refuse toute discussion sur leur rite en france, et ca c’est de l’obscurantisme.


Répondre à cette brève

Forum